Cine Filmes

CINE Dancing Beethowen, Arantxa Aguirre

cine dancing beethoveen601


| CINE | SUIZA | ESPAÑA |

Dancing Beethoven, Arantxa Aguirre (Suiza-España, 2016, 79 min)

Un filme con «Béjart Ballet» de Lausana sobre la «Novena sinfonía» de Beethoven

— SORTIE en Suisse Romande: 01.02.2017.

Con: Malya Roman, Julien Favreau, Elisabet Ros (España). También el bailarín Oscar Chacón (Colombia)

 

Le nouveau documentaire sur et avec le Béjart Ballet

Sortie Suisse Romande: 01 février 2017 — 3x2 en tirage au sort (sorteos)

Le fameux Béjart Ballet de Lausanne présente la Neuvième Symphonie de Beethoven. Avec des plans composés magistralement et des images admirables, ce film nous raconte l’incroyable genèse de la création d’un des ballets les plus célèbres du 21ème Siècle.

 

La cineasta lleva al cine un espectáculo de música y danza, con la compañía de Béjart de Lausanne sobre la ‘Novena sinfonía’, de Beethoven.

El filme repasa diferentes representaciones, la historia de la obra, lo duro y metódico que es el trabajo de los bailarines y todo ello en una colaboración del Ballet de Béjart con el Ballet de Tokio y la Orquesta Filarmónica de Israel dirigida por Zubin Mehta.

| Cinematèque suisse

 

cine dancing beethoven600

 

Neuf mois durant, le Béjart Ballet Lausanne et le Tokyo Ballet 
ont préparé un spectacle qui doit être le point d'orgue de la saison. La Neuvième Symphonie de Beethoven, avec la chorégraphie magistrale de Maurice Béjart créée il y a cinquante ans au Cirque Royal à Bruxelles, va en effet être présentée le 8 novembre 2014 au NHK Hall de Tokyo. Et ce, avec la contribution de l'Orchestre Philharmonique d'Israël, dirigé par Zubin Mehta et le chœur Ritsuyukai. Avec des images et 
des plans superbement composés, la cinéaste Arantxa Aguirre filme la genèse de cette œuvre, mais surtout cette réunion de talents, ces grandes compagnies internationales qui s'allient 
les unes aux autres, avec la précision d'une montre suisse, 
pour servir l’un des ballets les plus célèbres du XXe siècle.

 

Arantxa Aguirre: "L'art en tant que force constructive"

"Mon film commence avec une image de la grande rose du transept sud 
de la cathédrale de Lausanne. La structure géométrique du magnifique vitrail est très similaire au dessin qui couvre la scène de la Symphonie no 9 de Beethoven présentée par le Béjart Ballet Lausanne. Mais le parallélisme ne s'arrête pas là. Comme s’il s’agissait de la construction d'une cathédrale gothique, 250 artistes provenant de tous les pays vont faire de leur mieux pour interpréter cette chorégraphie. L'appel à la fraternité humaine, représenté par l'Ode à la joie de Friedrich von Schiller, s'incarne ici dans 
ce mélange de nationalités, d’origines, toutes unies dans un même but. 
L’idée de construction soutient ce film. L’art en tant que force constructive qui, dans un monde jalonné de folie, nous donne malgré tout une raison d'espérer. C’est ce que j’ai souhaité avec Dancing Beethoven : que ce soit 
un film sur l'espoir." (Arantxa Aguirre)

 

Arantxa Aguirre

Née à Madrid en 1965, Arantxa Aguirre obtient un doctorat 
en littérature espagnole, puis publie Buñuel, lecteur de Galdós 
en 2003, qui reçoit le Prix international de la recherche, ainsi 
que Trente-quatre acteurs parlent de leur métier en 2008, dans 
le prolongement de son documentaire Hécuba, un sueño de pasión, nominé au Prix Goya du meilleur documentaire. Après avoir débuté au cinéma comme assistante réalisatrice, notamment de Pedro Almodóvar et Carlos Saura, elle a réalisé plusieurs films, souvent sur le milieu de la danse, tels que Un ballet para el siglo XXI(2008), An American Swan in Paris (2011) et Après Béjart, le cœur et le courage(2010), présenté dans de nombreux festivals internationaux. Dancing Beethoven, son nouveau documentaire, a été primé récemment au Festival de Valladolid.