| CINE | CHILE | LOCARNO |

 

Pardo d’onore à Alejandro Jodorowsky 

cine jodorowsky a600

© Pascale Montandon-Jodorowsky

Le cinéaste, romancier, poète et artiste Alejandro Jodorowsky recevra un Pardo d’onore Swisscom lors du 69e Festival del film Locarno. En plus d’une sélection de longs métrages choisis parmi sa filmographie et la remise du prix sur la Piazza Grande, le Festival proposera une conversation avec Jodorowsky ouverte au public.

Fils d’immigrés russes exilés au Chili, Alejandro Jodorowsky débute sa carrière artistique comme marionnettiste, poète et metteur en scène de théâtre. À 23 ans, il s’installe en France et rejoint la compagnie de Marcel Marceau. Cinq ans plus tard, il crée, avec Roland Topor et Fernando Arrabal, le groupe Panique, en réaction au mouvement surréaliste. Il part ensuite pour le Mexique, où, pendant dix-sept ans, il va révolutionner la scène artistique: il fonde le théâtre d’avant-garde de Mexico et tourne Fando y LisEl TopoLa montaña sagrada et Santa Sangre, films qui feront de lui un cinéaste de culte non seulement aux États-Unis mais dans le monde entier. Bien qu’il soit resté inachevé, son projet d’adaptation du roman de Frank Herbert, Dune, influencera le cinéma de science-fiction jusqu’à nos jours. Il se tourne aussi vers la bande dessinée, en travaillant avec Moebius sur la série L’Incal et avec Juan Gimenez sur La Caste des Méta-Barons.

De cet artiste aux multiples facettes, le Festival projettera La danza de la realidad, sélectionnée au Festival de Cannes en 2013, qui marque son retour au cinéma, et Poesia sin fin présenté cette année à la Quinzaine des Réalisateurs. Ses deux chefs-d’œuvre, La montaña sagrada et Santa Sangre, complèteront le programme de projections.

Carlo Chatrian, Directeur artistique du Festival: «Alejandro Jodorowsky est un artiste dont l’œuvre va au-delà des frontières du cinéma et qui, à la façon des avant-gardes, ne dresse pas de barrières entre la vie et la création artistique. Le prix que le Festival lui attribue arrive à un moment où l’artiste franco-chilien a renoué avec le cinéma et réalisé un long récit autobiographique en images, une œuvre qui fait dialoguer sa conception de l’art et sa vision de la réalité. Décerner le Pardo d’onore à Alejandro Jodorowsky signifie aussi mettre l’accent sur une poésie qui dépasse l’horizon du réel, et redonner vie à cette “visionnarité” et cette liberté d’expression dont on a terriblement besoin aujourd’hui».

Alejandro Jodorowsky recevra le Pardo d’onore Swisscom sur la Piazza Grande le vendredi 12 août. Le lendemain, le public du Festival pourra assister à une conversation avec le réalisateur au Spazio Cinema (Forum).

Parmi les lauréats des Pardo d’onore lors des précédentes éditions, citons Samuel Fuller, Jean-Luc Godard, Ken Loach, Sydney Pollack, William Friedkin, JIA Zhang-ke, Alain Tanner, Werner Herzog, Agnès Varda et, en 2015, Michael Cimino et Marco Bellocchio. Swisscom soutient l’événement pour la huitième année consécutive.

 

16pardo jodorowsky290x138

 


 

 

 

 


 

 

Directorio

Clientes

Partners

REDES SOCIALES

Facebook Grupo

Facebook Página
X

Copyright

It is forbidden to copy any content of this website!