letemps150| REVISTA DE PRENSA | BOLIVIA |

On ne transige pas avec le travail des enfants

Le Temps 25.08.14., Olivier Perrin


Le régime au pouvoir en Bolivie vient d'autoriser, par le biais d'une nouvelle loi, le travail des enfants dès l'âge de 10 ans. Une concession qui ne lui fait pas honneur


A la stupéfaction générale, la Bolivie vient de voter une loi qui peut autoriser les enfants à travailler dès l'âge de 10 ans. Argument du régime crypto-communiste de La Paz, où le président, Evo Morales, est à la fois chef de l'Etat et chef du gouvernement: dans son pays, un des plus démunis d'Amérique du Sud, le travail infantile est une valeur. Parce qu'il constitue, aux yeux des députés qui ont voté cette loi rétrograde, un mal nécessaire pour lutter contre la pauvreté. Et, plus généralement, un outil pour «grandir».


En Bolivie, c'est le parti présidentiel, le «Mouvement vers le socialisme-Instrument politique pour la souveraineté des peuples» (MAS), qui détient la majorité absolue dans les deux chambres du parlement, à la botte d'un «ministre-président» omnipotent.


Certes, la nouvelle loi était réclamée par le syndicat des jeunes travailleurs. Car elle contient aussi des mesures de protection, sécurité sociale et salaire minimum. Mais la fin justifie-t-elle tous les moyens, dans la mesure où ce nouvel «encadrement» va à l'encontre de siècles de lutte pour le droit à une éducation de qualité, pilier de la démocratie? [...]

Le temps ...

 

14travail enfants521

Foto: Deux frères de 14 et 15 ans travaillant dans la mine d'argent de Cerro Rico (© AFP - Le Temps)

 

La Paz légalise le travail des enfants

Le Temps 25.08.14., Frédéric Faux


La nouvelle loi entrée en vigueur le 6 août légalise et encadre le travail des gosses dès 10 ans. Mais elle risque aussi de l'encourager

LES LIENS
Editorial. On ne transige pas avec le travail des enfants
Au pied des bureaux de la Défense de l'enfance, en plein centre de La Paz, le petit Jose Luis, 12 ans, se jette avec son torchon humide sur les pare-brise des voitures bloquées au feu rouge. Il travaille là pour moins de 4 francs par jour, de 7 à 18 heures... en toute légalité. Depuis le 6 août, date de l'entrée en vigueur du nouveau code du travail pour les enfants et adolescents, ces derniers peuvent s'engager auprès d'un patron à partir de 12 ans, et même travailler à leur propre compte dès 10 ans.

Réagissant à cette première mondiale, l'Unicef a exprimé sa «préoccupation», et l'Organisation internationale du travail (OIT) a annoncé une enquête. Mais en Bolivie, la nouvelle loi n'a guère suscité de débats tant ces enfants travailleurs font partie du paysage. A La Paz, à tous les coins de rue, ils cirent les chaussures, lavent les voitures, portent les colis, vendent des babioles le jour comme la nuit; les plus âgés portent les charges dans les marchés, les chantiers, ou crient les directions aux portes des minibus. Une enquête réalisée en 2008 en a dénombré 848 000, âgés de 5 à 17 ans, soit plus d'un quart de cette classe d'âge. [...]


 

Directorio

Clientes

Partners

REDES SOCIALES

Facebook Grupo

Facebook Página
X

Copyright

It is forbidden to copy any content of this website!