| DEPORTES | FUTBOL | ENTREVISTAS |

Matias Vitkieviez: Je rêve de fouler la pelouse
de l’Estadio Centenario


— rencontre de Julie Bauer de PuntoLatino avec Matias Vitkieviez —


L’attaquant du Servette FC, Matias Vitkieviez est né à Montevideo. Arrivé en Suisse à l’âge de 14 ans, il a joué dans différents clubs genevois et français avant de signer chez les Grenat en 2006.

Matias Vitkieviez a vu le jour en 1985, dans un pays où le ballon rond est roi: «En Uruguay, tout le monde vit pour le football. Les stades sont pleins et tous les enfants rêvent de devenir footballeurs professionnels». Il fait ses premières armes, dans la Liga Palermo, une ligue composée d’équipes de Baby Fútbol (football à 5 contre 5 sur petit terrain), sous les couleurs de différents clubs de la capitale, tels que le FC Maeso, le FC Mirador Rosado, l’Independiente et les Exploradores Artigas. En 1998, il est sélectionné avec l’équipe nationale d’Uruguay des moins de 14 ans et remporte le Tournoi de Río de la Plata. En finale contre l’Argentine, il a pour adversaire le futur joueur du FC Barcelona, Maxi López. Il garde un grand souvenir de cette expérience inoubliable : «J’étais très fier de porter le maillot de la Céleste ! Et puis c’était incroyable de battre l’Argentine!».

Arrivée en Suisse à 14 ans
Peu après, sa mère perd son travail en raison de la crise. La famille décide alors de s’établir en Suisse. Ce choix est motivé par la présence de l’oncle de Matias à Genève et par la nationalité helvétique que les Vitkieviez peuvent obtenir par le biais de leur grand-père. C’est ainsi qu’ils s’installent dans le quartier des Eaux-Vives et s’adaptent petit à petit à la vie genevoise. «Au début, c’était pas facile, puisqu’à mon arrivée je ne parlais pas français». Toutefois, Matias peut toujours compter sur l’appui de son petit frère, Nicolas, footballeur comme lui, avec qui il effectue de longs trajets en bus à travers la campagne genevoise pour rejoindre l’entraînement de l’US Meinier.


Matias el 2 de mayo 2010 en el FC Gosssau–Seervette FC 1-2



Il joue ensuite six mois à l’US Carouge où il se fait très vite repérer et engager par l’équipe espoir d’Etoile Carouge. En 2002, lors du Tournoi de Chambéry, son talent n’échappe pas aux émissaires du club français de Louhans-Cuiseaux qui lui proposent de rejoindre leur centre de formation. Il continue sa progression durant la saison suivante ce qui lui vaut de recevoir plusieurs propositions de clubs français. Il choisit l’équipe B d’En Avant Guingamp qui offre aussi un contrat à son frère. Il y joue deux ans, mais les derniers mois sont difficiles. Alors qu’il se blesse, son frère est écarté de l’équipe. Cependant, Matias Vitkieviez est décidé à honorer son contrat jusqu’au bout, malgré une certaine tension avec le club breton. En 2005, il revient à Genève et signe à Etoile Carouge. Alors que l’équipe de la Fontenette et le Servette FC tiennent les premiers rôles dans le championnat de première ligue et accèdent tous les deux aux finales, seul le Servette FC obtient sa promotion en Challenge League. Cependant, la grinta ainsi que les qualités de buteur et de passeur de Matias Vitkieviez ne passent pas inaperçues. Les dirigeants grenat ne s’y trompent pas et lui proposent un premier contrat.
 
 
Au Servette FC depuis 2006
Trois ans plus tard, alors qu’il termine meilleur buteur 2009 de l’équipe, il est courtisé par plusieurs clubs de Super League. Pourtant, il décide de signer un nouveau contrat de 3 ans. Un choix motivé par son attachement à Genève ainsi que par l’ambitieux projet servettien. Lors du premier tour du championnat de Challenge League 2009-2010, il obtient de nombreuses titularisations avant qu’une blessure ne l’écarte des terrains jusqu’à la fin du deuxième tour. Double national, Matias Vitkieviez a aussi eu l’honneur en 2005 de porter les couleurs de l’équipe suisse des moins de 20 ans: «C’était bizarre de porter ce maillot, mais j’étais très fier». N’ayant pas encore joué pour une sélection nationale des moins de 21 ans, il est potentiellement sélectionnable aussi bien avec la Suisse qu’avec l’Uruguay. Et si un jour il fallait trancher? La réponse fuse: «Je choisirais la Céleste!»

Si dans un futur proche il espère gravir les sommets avec le Servette FC, il envisage ensuite un retour au pays : «J’aimerais bien jouer une année dans le championnat uruguayen» et, des étoiles plein les yeux, il ajoute: «Je rêve de fouler la pelouse de l’Estadio Centernario!».

Julie Bauer pour © PuntoLatino


Carrière
Matias Vitkieviez
Date de naissance: 16/05/1985
Poste: Attaquant
1998-1999: Club Nacional de Fútbol (Uruguay)
1999-2000: US Meinier
2000- 2001: US Carouge
2001-2002: Etoile Carouge FC (espoir)
2002-2003: Club Sportif Louhans-Cuiseaux (3ème division française)
2003-2005: En Avant Guigamp B (4ème division française)
2005-2006: Etoile Carouge FC
2006- … : Servette FC

|| matías en servette || estadísticas || galerías || servette || wikipedia || 


Compartir en redes: